Faire croire au père-noel …ou pas?!

Photo: Markus Spiske / www.temporausch.com

Photo: Markus Spiske / www.temporausch.com

Bousculons un peu le paradigme du Père-Noel ! Remettons un peu en question ce cher Père-Noel…pas les fêtes de Noel, juste le Père-Noel!

Je propose ici une réflexion sur le Père Noel,  c’est une question qui fait vraiment débat… entre ce que représente le père noël aujourd’hui et ce que nous voulons transmettre à l’enfant, au delà d’une légende… Est-ce que le père noël est indispensable à la fête de Noel? Chacun est libre de faire comme il l’entend en fonction de ses convictions.

Noël est une fête religieuse qui s’est étoffée, au fil des siècles, des influences de diverses croyances et coutumes issues de plusieurs pays du Monde.

Aujourd’hui, même en Europe, les coutumes et traditions fêtées durant la période de Noël ne sont pas les mêmes!

En France, Noël est fortement lié au Père-noël , c’est un personnage d’un certain âge, avec de l’embonpoint , il a une grande barbe, porte un manteau rouge et blanc, des bottes, et une hôte remplie de cadeaux à distribuer… et soit dit en passant, c’est Thomas Nast, un illustrateur Américain qui a, pour la première fois en 1866 , dessiné Santas Claus (inspiré de Saint Nicolas) en rouge et blanc….

1881_0101_tnast_santa_200

Santa Claus – Thomas Nast

Coca Cola n’a fait que le reprendre à son compte pour faire de Noel une tradition résolument commerciale! Bref, dans tous les cas, il s’agit bien de traditions, de croyances et de légendes…

Dans les faits, le Père Noel vit au Pôle Nord, il est patron d’une entreprise de fabrique de jouets, ses employés sont des lutins. Le Père Noel livre ses jouets une fois par an,  grâce à un traîneau volant, cependant tiré par des rennes. Et son travail se résume à une seule nuit de travail…durant laquelle il s’introduit dans toutes les maisons des enfants sages pour déposer sous le sapin, des cadeaux.

Bon, voilà les faits… et nous, adultes, nous racontons cette histoire aux enfants parce que c’est la magie de Noel

J’ose espérer que la magie de noël ne se résume pas à cette histoire de gros personnage, pour lequel nous accordons une confiance incommensurable puisque nous le laissons quand même rentrer, dans notre maison la nuit!

Nous lui accordons aussi la liberté de juger nos propres enfants, puisque c’est lui seul qui décide si nos enfants ont été assez sages durant toute l’année pour mériter un cadeau, les autres n’auront rien, non… Dans le Nord, c’est Saint Nicolas qui est fêté le 6 décembre, lui, est accompagné par le Père fouettard se chargera de kidnapper les enfants désobéissants. Les menaces au Père Noel, le chantage aux cadeaux sont aussi le symbole de la tradition d’une violence éducative ordinaire….

Selon Maria Montessori, « Faire croire » au Père Noel impliquerait que l’adulte use de la crédulité de l’enfant, et qui, en plus, s’en amuse.

Aimeriez-vous qu’un adulte autre que vous, s’amuse de la crédulité de votre enfant? Trouveriez-vous ça mignon?

Comment vous sentiriez-vous si on vous racontait des histoires pendant des années….et qu’un jour, vous vous rendiez compte que c’est une mignonne blague?

Posons nous la question:

Souhaitons-nous développer la crédulité des enfants en perpétuant une « tradition » issue de l’imaginaire d’un adulte?

Voici ce que Maria Montessori exprimait à ce sujet :

 

Alternativemontessori-©-Cit58

 

 

ET vous qu’en pensez-vous?

 

 24 petits Bonheurs partagés pour l’Avent

Visit Us On Facebook